Soutiens & convergences

SUD éducation 59 s’engage et soutient les luttes de nombreux collectifs et organisations ou y participe localement, au sein de la fédération ou de l’Union syndicale Solidaires :



Actualités

  • Pétition : maintien des arrêts à la gare du Poirier-Université

    Les usager·e·s du TER sur la ligne Jeumont-Valenciennes-Lille demandent le maintien des arrêts aux heures de pointe le matin et le soir, dans l’une des gares SNCF les plus fréquentées du réseau régional, la gare du Poirier Université.

    Premiers signataires : Vivre ensemble au Poirier, Les anciens de Trith-St-Léger, SUD-Rail Lille, SELA-CGT [1], UIL Solidaires du Valenciennois [2], PCF.

    - La pétition pour la gare du Poirier-Université


    [1Syndicat Etudiants Lycéens Apprentis de la CGT.

    [2Union interprofessionnelle locale du Valenciennois, membre de Solidaires Nord.

  • 29 novembre : les "Gilets Jeunes" pour le Climat

    Lors de la grève Climat du 20 septembre 2019, le président Macron avait conseillé à la jeunesse française mobilisée d’aller plutôt nettoyer les plages corses, ou encore de manifester en Pologne. Quoi qu’en pense ce type, la mobilisation continue !

    - Tract de la fédération SUD éducation, appel au 29 novembre

  • Projet retraites : arnaque aussi pour les AssMat

    Le projet de réforme voulue par le gouvernement attaque les retraites de l’ensemble des salariée·s, du public comme du privé. « Nous, assistant·e·s familiales/aux, ne sommes pas épargné·e·s : la précarité de notre statut, de nos salaires seront des éléments qui conditionneront une retraite au rabais. »

    - L’arnaque aussi pour les assfam, (SUD Personnels du département du Nord)
    - Retraites : MOBILISATION GÉNÉRALE

  • Accident ferroviaire et droit de retrait

    Le point sur la situation à la SNCF, le retrait de nombreux-ses cheminot-es et l’attitude de la direction. Quatre communiqués de SUD-Rail.

  • Soutien total à Assa Traoré

    Tout le monde connaît Assa Traoré comme la femme qui porte l’exigence de vérité et de justice face à la mort de son frère Adama.

    Mais l’État et ses institutions ne supportent pas d’être mis en cause pour violence et pour racisme. Les membres de la famille Traoré sont menacés, quatre d’entre eux ont été emprisonnés pour avoir agi pour cette exigence de justice, deux sont encore emprisonnés.

    Ce 1er octobre, Assa Traoré est convoquée suite à la plainte de trois gendarmes pour diffamation, ces gendarmes dont elle demande la mise en examen depuis la mort d’Adama.

    Cette convocation est insupportable comme l’incarcération de ses frères.
    En France aujourd’hui on poursuit les victimes.

    Nous exigeons l’arrêt des poursuites et du harcèlement contre Assa, la libération des frères Traoré.

    Vérité et Justice pour Adama !

    - Communiqué de l’Union syndicale Solidaires

Articles de cette rubrique