Echos du boulot

Cette rubrique regroupe les articles décrivant les situations de terrain dans les écoles, les établissements, les universités ou les services administratifs de l’éducation nationale, et principalement écrits par des adhérent.e.s et sympathisant.e.s. Alors à vos stylos et claviers !
Les articles, non signés individuellement, seront relus et corrigés dans un souci de cohérence et de clarté éditoriale, afin de donner un écho du terrain à l’organisation théorique de l’éduc’ nat’. Nous ne donnons aucune garantie sur le délai de publications.


Actualités

  • Le bulletin scolaire de Jean-Michel Blanquer

  • Covid-19 : les annonces du gouvernement révèlent le manque de moyens

    Le lundi 6 décembre, le gouvernement a exposé les nouvelles mesures qu’il allait mettre en place pour contrôler la flambée de la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19.

    Suite à l’assouplissement du protocole dans les écoles décidé le jeudi 25 novembre par le ministre Blanquer, cette prise de parole était attendue par les personnels du premier degré. Mais, alors que le taux d’incidence avoisinait déjà les 1000 cas positifs pour 100 000 enfants de 6 à 10 ans en fin de semaine dernière, la seule réponse annoncée concerne le relèvement du protocole sanitaire du niveau 2 au niveau 3 dans les écoles maternelles et élémentaires et la vaccination prochaine des enfants de 5 à 11 ans vulnérables.

    Concrètement, le passage au niveau 3 se traduit par la limitation du brassage par classe pendant la cantine et par l’obligation du port du masque en extérieur à partir du CP, alors qu’on sait que c’est avant tout dans les espaces clos qu’ont lieu les contaminations. Et pourtant, on aura attendu en vain une annonce concernant l’équipement des écoles en purificateurs d’air ou en capteurs de CO2. Rien non plus sur le renforcement de la médecine scolaire, pas plus que sur le recrutement de personnels pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire. Rien, enfin, pour décharger les directeurs et directrices du casse-tête organisationnel que représente le retour échelonné en classe des élèves au gré des tests négatifs suite à la survenue d’un cas confirmé de Covid-19.

    Malgré des niveaux de contamination exceptionnellement hauts, le gouvernement ne semble toujours pas prendre la mesure de la situation. Aucun moyen n’est alloué au service public d’éducation pour garantir la santé des élèves.

    Pour faire face de manière durable à la crise sanitaire, SUD éducation continue de revendiquer un plan d’urgence et appelle les personnels à faire remonter leurs revendications pour assurer leur protection ainsi que la protection des élèves qui leur sont confié·es.

    - Télécharger le communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation (6/12/21)

  • Agression d’une collègue à Combs-la-ville : “pas de vague” et manque de moyens

    La construction d’un climat apaisé en milieu scolaire passe par l’attribution de moyens permettant à toutes et tous de travailler sereinement, et non par des postures martiales et identitaires.
    - Communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation (11/10/21)

  • Victoire des salarié·e·s du nettoyage à Jussieu (Sorbonne Université) : la lutte paie  !

    Depuis environ 15 ans, le nettoyage du campus Jussieu est assuré par des salarié-es de sociétés sous-traitantes, aux pratiques illégales honteuses. Les agents du nettoyage, dont le travail permet aux personnels et étudiant-es de travailler et étudier dans des locaux propres, sont ainsi soumis à des conditions de travail inacceptables.

    Après huit jours d’une grève massivement suivie, avec le soutien de syndicats de l’université dont la section SUD éducation, les grévistes ont obtenu satisfaction sur leurs revendications !

    - Pour en savoir bien plus sur cette lutte victorieuse, lisez le communiqué de la section SUD éducation Sorbonne Université

  • La cour des comptes s’attaque une fois de plus aux fonctionnaires

    Le dernier rapport de la Cour des Comptes sur les arrêts maladies des fonctionnaires a été publié ce 9 septembre. Sans surprise, les magistrats financiers s’attaquent aux fonctionnaires qui seraient trop absent·e·s. Face aux attaques, Solidaires Fonction Publique appelle l’ensemble des agent·e·s à rejoindre les mobilisations du 5 octobre. Exigeons un plan d’investissements massifs dans les services publics, des augmentations de salaires et une amélioration des conditions de travail.
    - Communiqué de Solidaires Fonction publique (10/09/21)

Articles de cette rubrique

  • Soutien aux personnels du LPO Jean Moulin de Roubaix mobilisés pour de bonnes conditions de travail et d’étude

    Les collègues du lycée polyvalent Jean-Moulin de Roubaix sont mobilisé·e·s depuis de nombreuses semaines. Il et elles revendiquent des moyens à la hauteur pour que les personnels et élèves du lycée obtiennent des conditions de travail plus sereines. SUD éducation Nord et Action et Démocratie affirment clairement leur soutien. Communiqué et préavis spécifique.

  • Bac 2021 : la désorganisation vue de l’intérieur

    Cette session 2021 du baccalauréat s’est déroulée dans des conditions déplorables. SUD éducation Nord a reçu des remontées de collègues de toutes catégories. Voici un compte rendu collectif, un témoignage... et une bande dessinée.

  • Grève massive le 14 juin dans un collège de la Métropole lilloise

    Après des années de dégradation des conditions de travail des personnels comme des élèves, les personnels d’un collège de la Métropole lilloise se sont mis·e·s massivement en grève pour enjoindre au principal d’entendre leurs revendications sur le fonctionnement du collège. Une journée de mobilisation à la base réussie. Un article de la section locale SUD éducation.

  • Nous ne sommes pas des pion·ne·s !

    Appel à la grève des AE et AESH du Valenciennois, dans le cadre de la journée nationale de grève de la vie scolaire et des accompagnant·e·s d’élèves contre la précarité, le mardi 1er décembre. Appel collectif à rassemblement du valenciennois à Denain le 1er/12.