ÉDUCATION-INFOS

Si vous souhaitez trouver des informations sur les métiers ou sur la situation professionnelle, soit concernant le cadre réglementaire, soit concernant l’actualité des écoles, établissements et service, vous êtes dans la bonne rubrique.

L’information professionnelle et l’actualité des lieux de travail ont chacune leur sous-rubrique, choisissez votre route.

À consulter aussi, sur le site de la fédération


Actualités

  • Le bulletin scolaire de Jean-Michel Blanquer

  • Covid-19 : les annonces du gouvernement révèlent le manque de moyens

    Le lundi 6 décembre, le gouvernement a exposé les nouvelles mesures qu’il allait mettre en place pour contrôler la flambée de la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19.

    Suite à l’assouplissement du protocole dans les écoles décidé le jeudi 25 novembre par le ministre Blanquer, cette prise de parole était attendue par les personnels du premier degré. Mais, alors que le taux d’incidence avoisinait déjà les 1000 cas positifs pour 100 000 enfants de 6 à 10 ans en fin de semaine dernière, la seule réponse annoncée concerne le relèvement du protocole sanitaire du niveau 2 au niveau 3 dans les écoles maternelles et élémentaires et la vaccination prochaine des enfants de 5 à 11 ans vulnérables.

    Concrètement, le passage au niveau 3 se traduit par la limitation du brassage par classe pendant la cantine et par l’obligation du port du masque en extérieur à partir du CP, alors qu’on sait que c’est avant tout dans les espaces clos qu’ont lieu les contaminations. Et pourtant, on aura attendu en vain une annonce concernant l’équipement des écoles en purificateurs d’air ou en capteurs de CO2. Rien non plus sur le renforcement de la médecine scolaire, pas plus que sur le recrutement de personnels pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire. Rien, enfin, pour décharger les directeurs et directrices du casse-tête organisationnel que représente le retour échelonné en classe des élèves au gré des tests négatifs suite à la survenue d’un cas confirmé de Covid-19.

    Malgré des niveaux de contamination exceptionnellement hauts, le gouvernement ne semble toujours pas prendre la mesure de la situation. Aucun moyen n’est alloué au service public d’éducation pour garantir la santé des élèves.

    Pour faire face de manière durable à la crise sanitaire, SUD éducation continue de revendiquer un plan d’urgence et appelle les personnels à faire remonter leurs revendications pour assurer leur protection ainsi que la protection des élèves qui leur sont confié·es.

    - Télécharger le communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation (6/12/21)

  • Agression d’une collègue à Combs-la-ville : “pas de vague” et manque de moyens

    La construction d’un climat apaisé en milieu scolaire passe par l’attribution de moyens permettant à toutes et tous de travailler sereinement, et non par des postures martiales et identitaires.
    - Communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation (11/10/21)

  • Victoire des salarié·e·s du nettoyage à Jussieu (Sorbonne Université) : la lutte paie  !

    Depuis environ 15 ans, le nettoyage du campus Jussieu est assuré par des salarié-es de sociétés sous-traitantes, aux pratiques illégales honteuses. Les agents du nettoyage, dont le travail permet aux personnels et étudiant-es de travailler et étudier dans des locaux propres, sont ainsi soumis à des conditions de travail inacceptables.

    Après huit jours d’une grève massivement suivie, avec le soutien de syndicats de l’université dont la section SUD éducation, les grévistes ont obtenu satisfaction sur leurs revendications !

    - Pour en savoir bien plus sur cette lutte victorieuse, lisez le communiqué de la section SUD éducation Sorbonne Université

  • La cour des comptes s’attaque une fois de plus aux fonctionnaires

    Le dernier rapport de la Cour des Comptes sur les arrêts maladies des fonctionnaires a été publié ce 9 septembre. Sans surprise, les magistrats financiers s’attaquent aux fonctionnaires qui seraient trop absent·e·s. Face aux attaques, Solidaires Fonction Publique appelle l’ensemble des agent·e·s à rejoindre les mobilisations du 5 octobre. Exigeons un plan d’investissements massifs dans les services publics, des augmentations de salaires et une amélioration des conditions de travail.
    - Communiqué de Solidaires Fonction publique (10/09/21)

Articles de cette rubrique

  • Conditions de travail : hémorragie dans l’Éducation nationale

    En 2020-2021, on compte plus de 1648 démissions : un chiffre qui a explosé et ne cesse de croître depuis 2008. De plus, l’administration n’a accordé que 296 ruptures conventionnelles pour 4 fois plus de demandes. Les conditions de travail se dégradent : agissons pour ne plus subir !

  • Rentrée 2021 : à l’approche de l’échéance, un ministère flou et des mesures insuffisantes

    Les personnels ont fait leur rentrée à Mayotte le 23 août, dans une situation sanitaire très dégradée, et un confinement a été mis en place en Guadeloupe et Martinique. Le taux d’incidence chez les mineur·e·s est largement supérieur à ce qu’il était il y a douze mois. Pour autant, le ministère n’a communiqué aucune information aux personnels, se contentant de déclarations floues à la presse.

  • Annonces sur les examens : le ministre loin du compte

    Après avoir reçu les syndicats ce mercredi 5 mai, Jean-Michel Blanquer a, comme à son habitude, réservé ses annonces aux médias. Le ministre annonce maintenir toutes les épreuves du baccalauréat. Communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation

  • Reprise du 26 avril : il faut réagir rapidement

    Le ministère avait trois semaines pour préparer la reprise. Il n’a strictement rien fait et s’apprête à envoyer élèves et personnels au casse-pipe. SUD éducation soutiendra les équipes décidant de se mettre en droit de retrait et met à disposition son préavis de grève. SUD éducation appelle d’ores et déjà les personnels à se réunir pour définir leurs revendications et choisir leurs moyens d’action.