Contre la proposition de loi Rilhac, en grève le 23 septembre !

La proposition de loi Rilhac, qui avait été adoptée en première lecture au Sénat en mars, devrait repasser devant l’Assemblée nationale réunie en session extraordinaire à partir de la fin du mois de septembre.

Si cette proposition de loi était adoptée, on peut imaginer la pression supplémentaire que subiraient les directrices et directeurs : non seulement il faudrait continuer à alimenter la communication du ministère avec des indicateurs et des statistiques, mais il faudrait en plus bien « manager » son équipe, s’assurer que tou⋅te⋅s les professeur⋅e⋅s des écoles rentrent bien dans les clous, voire même participer à leur évaluation.

Or selon l’enquête ministérielle de 2019 elle-même, majoritairement les directeurs et directrices d’écoles ne veulent pas d’un statut à part mais demandent avant tout à bénéficier de temps et de moyens supplémentaires.

Contre la loi Rilhac sur la direction d’école, comme pour un plan d’urgence pour le service public d’Éducation, SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser et à se mettre en grève le 23 septembre !

- Communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation (7/09/21)
- Toutes et tous en grève le 23 septembre (appel de SUD éducation Nord) !