La grève des correcteurs/trices de philosophie reconduite le 2 juillet

Réunie le 1er juillet, la Coordination des Professeur-es de Philosophie de l’académie de Lille a voté la reconduction de la grève le 2 juillet. Ce jour, le serveur Santorin était bloqué.

Par ailleurs, des correcteurs/trices de diverses disciplines ont aussi été convoqué-es parfois loin pour d’ubuesques réunions d’harmonisation, avec des tableurs gigantesques de résultats de différents lycées. Le rectorat a convoqué les enseignant-es en masse de peur des défections, étant donné le contexte de grève et s’agissant de convocation de la veille pour le lendemain.

Cette gigantesque mascarade, avec un rectorat dépassé au service d’un ministre qui cherche à détruire le bac et à instaurer un tri social strict, suit son cours. Un coup d’arrêt à cette politique inégalitaire, méprisante voire violente pour les jeunes et les personnels, est indispensable. Discutons-en collectivement, mais peut-on vraiment rester sans agir, quel que soit le degré où nous travaillons, quelle que soit notre catégorie, devant ce qui se passe ?

A (re)lire, avec des informations d’autres académies :
- le communiqué de presse de la Coordination du 2 juillet
- la grève reconduite le 1er juillet