REP+ : non à la prime au mérite

Dans un communiqué en date du 2 juillet, le ministre Blanquer a annoncé le versement d’une prime de 1000 euros nets aux seuls personnels fonctionnaires titulaires exerçant en REP+. Pour le reste de la prime de 3000 euros annoncée par le candidat Macron durant la campagne présidentielle, le projet du ministre est simple : rémunérer les enseignant-e-s au mérite, par « l’adossement d’une partie de cette indemnité aux progrès des élèves et à l’accomplissement du projet d’école et d’établissement ».

SUD éducation refuse ce projet : lisez le communiqué de la fédération.