Arrêté Licence : rien de bon pour les étudiant-es

SUD éducation vient de prendre connaissance du projet d’arrêté licence du gouvernement : le constat est sans appel ! Dans la continuité de la loi ORE, le gouvernement poursuit son entreprise de destruction de l’enseignement supérieur.

Si ce projet de texte est adopté, le cadre national des diplômes volera très probablement en éclats. De plus, au nom de l’individualisation des parcours, on organisera des licences à deux vitesses.

- Communiqué de la fédération SUD éducation

Dans la région, les informations reçues par SUD Étudiant-e Lille concernant le nouveau règlement des études qui sera examiné par la CFVU (Commission Formation et Vie étudiante de l’Université) ne présagent rien de bon. L’objectif officiel est d’uniformiser le règlement des trois ex-universités de Lille, suite à la fusion. Or ce texte semble se conformer par avance au projet d’arrêté Licence.

La validation du nouveau règlement ferait perdre des droits acquis par les étudiant-es :

  • la compensation spéciale entre années pour le parcours Licence ;
  • les compensations entre semestres pour le parcours Master ;
  • la possibilité de ne pas passer de rattrapage en S1 en cas de réussite en S2.

Ces attaques visent à démanteler toutes les garanties des étudiant.e.s (règles de compensation, modalité de réorientation) au profit d’un pouvoir discrétionnaire donné aux jurys. Le nouveau règlement des études à l’université de Lille va ainsi dans le sens de l’arrêté licence, avant même le vote de celui-ci...

- L’avis aux étudiant-e-s de SUD Étudiant-e Lille