Valenciennois : une mobilisation collective pour protéger la santé de tou·te·s et pousser l’administration à agir

Suite au non-respect du protocole sanitaire, les enseignant·e·s du lycée Watteau se sont réuni·e·s en assemblée générale le mardi 23 mars, dès 8 heures. Les salles de classe, l’internat, la cantine n’avaient pu être désinfectées la veille au soir en l’absence d’un nombre suffisant d’agent·e·s d’entretien. En effet, huit d’entre elles et eux étaient malades ou en attente de résultat après un test. Dans les discours officiels, on feint toujours d’oublier que les agent·e·s ouvrier·e·s et techniques sont fortement exposé·e·s au virus.

Les professeurs enseignant·e·s ont donc décidé de ne pas prendre en charge leurs classes. Des personnels affectés à la cantine ont également décidé de suspendre leur service, les conditions sanitaires n’étant pas réunies. Suite à ce mouvement de protestation, le proviseure a décidé de suspendre les cours en présentiel pour les remplacer par du distanciel jusqu’au jeudi suivant. Les élèves ont été renvoyé·e·s chez elles et eux et des renforts de personnels ont été sollicités pour le mardi et le mercredi auprès des établissements du Valenciennois – encore une solution qui repose sur le surcroît de travail des personnels, en l’absence d’une organisation correcte de l’administration.

Blanquer parade sur les plateaux de télé et dans les studios de radios, le rectorat met une chape de plomb sur le chiffrage et les chef·fe·s d’établissement suivent comme si de rien n’était. En attendant ont comptait plus d’une dizaine de cas positifs parmi les élèves du lycée Watteau vers le 23 mars, et des une dizaine chez les personnels toutes catégories confondues.

SUD éducation Nord alerte une nouvelle fois sur la difficulté de la hiérarchie à assumer sa responsabilité en matière de protection de la santé des personnels et des élèves, soutient les personnels qui luttent pour se protéger, et appelle les collègues à organiser des AG inter-catégorielles pour décider des modalités de mise en protection collective.