Santé au travail : de nouveaux reculs pour les salarié·e·s

Après la signature de l’accord interprofessionnel sur la santé au travail, un projet de loi transposant ses dispositions arrive, qui entraineraît une aggravation de la santé des travailleurs/euses : les services de santé au travail et le droit à un milieu du travail sûr seraient fragilisés, et la responsabilité de l’employeur encore amoindrie ! D’autres solutions existent que porte l’Union syndicale Solidaires.

- Explications et communiqué de l’Union syndicale Solidaires (16/02/21)