Ni précariser ni conformer : former les enseignant·es et les CPE est un impératif (tribune unitaire)

Plus de mille acteurs et actrices de la formation s’opposent à la “réforme” de J.-M. Blanquer qui entend appauvrir les contenus des formations, utiliser les étudiant·es comme moyens d’enseignement, minimiser le rôle des formateurs et formatrices, casser les INSPÉ et les équipes qui les font vivre – en rêvant sans doute que des officines privées les remplacent, comme le permet désormais l’article qu’il a imposé dans la loi dite « Pour une école de la confiance ».

Tribune signée par La fédération SUD éducation a signé cette tribune. Un texte d’appel pour une journée d’action le 11 mars 2021 est en cours de rédaction.

- Lire la tribune signée par SUD éducation