Université de Lille : pétition du collectif des personnels mobilisés contre l’EPEX

À l’Université de Lille, des personnels de toutes catégories se mobilisent contre le projet d’organiser l’UL en Établissement public expérimental (ÉPEX ou ÉPE). En novembre, une large assemblée générale a pointé les effets néfastes que cette nouvelle organisation aurait sur les conditions de travail du personnel, les conditions d’études, la vie démocratique au sein de l’université et sur les missions de service public d’enseignement et de recherche. La section Université de Lille de SUD éducation Nord est partie prenante de cette mobilisation. Le collectif des personnels mobilisés a lancé une pétition.


Le projet d’Établissement Public Expérimental (EPEX), nouvelle fusion de l’Université de Lille avec 3 grandes écoles (défection récente de Centrale Lille), imposé à marche forcée en pleine pandémie, changerait profondément et durablement notre université de Lille, et dégraderait encore plus les conditions de travail des personnels et les conditions d’études des étudiant·e·s.

Le collectif des personnels mobilisés contre l’EPEX, dont la section SUD éducation Université de Lille est partie prenante, a lancé une pétition pour exiger un vrai débat démocratique sur ce projet.

Le lien vers la pétition : http://chng.it/cmBr5gd2zR

Pour en savoir plus sur le projet, lisez et/ou téléchargez le tract ci-dessous.


- Les personnels de l’Université de Lille expriment leur colère et leur indignation (24/11/20)
- Projet d’EPE : l’intersyndicale de l’Université de Lille interpelle la présidence (4/12/20)
- Le tract de janvier 2021 des personnels mobilisés et l’appel à signer la pétition

À (re)lire aussi
- Demande intersyndicale de rendez-vous urgent au sujet de la situation actuelle dans l’enseignement supérieur et la recherche (14/01/21)