Le ministère et le rectorat démasqués

SUD éducation Nord a lancé l’alerte depuis août : le protocole est sanitairement frêle et les masques fournis très insuffisants. L’aération pose problème, il n’y a pas de FFP2, la protection est de façade, mais à tous les niveaux la hiérarchie se défile. Malgré son obligation légale de ne pas faire prendre de risque, chaque chef·fe a tout intérêt pour sa carrière à dire que tout est mis en œuvre pour protéger les personnels et élèves, mais la réalité est tout autre.


L’omerta cultivée par les inspecteurs/trices de circonscription et les chef·fe·s d’établissement commence à se lézarder : dans la presse, des informations plus rigoureuses que les affirmations de la hiérarchie commencent à paraître. Sur les lieux de travail, les chef·fe·s de service de l’Éducation nationale ne sont pas du tout à la hauteur de l’obligation légale de protéger les personnels et les usager·e·s qui leur incombe !

SUD éducation Nord propose une affiche à diffuser sur tous les panneaux syndicaux pour dénoncer cette situation et rappeler quelques éléments. N’hésitez pas à imprimer trois A3 !


- Télécharger l’affiche
- Notre dossier : Éducation et Covid, droits et action
- À (re)lire aussi : communiqué de presse de l’intersyndicale de l’académie de Lille (9/09/20)