La police bienveillante avec les identitaires charge le rassemblement anticolonial

(actualisé le )

Ce samedi 20 juin 2020, de nombreux-ses manifestant-es pacifiques s’étaient réuni·e·s place de la République à Lille à l’appel du collectif « Faidherbe doit tomber » [1]. Ce rassemblement souhaitait protester contre la glorification publique de personnages historiques coupables d’agissements criminels, dans le cadre de l’histoire coloniale et alors que la question du racisme est plus que jamais d’actualité dans notre pays.

télécharger le communiqué commun SUD éducation Nord - Solidaires Nord

Les forces de police encerclaient la statue de Faidherbe afin, supposons-le, de la protéger...mais pas seulement elle, visiblement. En effet, une dizaine de contre-manifestants se trouvait juste devant le cordon des forces de police - voire l’accompagnait fièrement, en provocant, invectivant, insultant les manifestant·e·s pacifiques…La présence et l’attitude de ces personnes visiblement membres du mouvement d’extrême-droite dit des identitaires n’a pas semblé déranger la police, qui affichait à leur égard une bonhommie inquiétante.

Pire : plutôt que d’intervenir en direction de ces provocateurs violents, la police s’en est prise aux manifestant·e·s pacifiques ! Elle s’est approchée au contact du rassemblement, qui n’occupait pourtant pas la chaussée, et a fait physiquement pression pour qu’il se disperse, en allant jusqu’à charger. Des manifestant·e·s étaient dans le même temps mis en joue avec des LBD, et au moins un a été interpellé.

Le slogan « La police protège les fascistes » a rarement eu autant de pertinence.

SUD éducation Nord dénonce vivement ce comportement policier qui a de quoi inquiéter, notamment dans le contexte actuel de mobilisation contre les violences policières et racistes.

SUD éducation Nord estime que le préfet doit rendre des comptes : c’est sous son autorité que les forces de police agissent, et elles ont publiquement affiché une complicité avec des contre-manifestants identitaires violents.

Malgré ces comportements scandaleux, notre engagement pour la liberté de manifester du mouvement social reste intacte.

- SUD éducation Nord et Solidaires Nord dénoncent l’attitude de la police (communiqué commun)
- Le courrier de SUD éducation Nord et Solidaires Nord à la préfecture à propos du 20 juin
- La police avec les identitaires aux pieds de Faidherbe, communiqué de Solidaires Nord (20/06/20)
- Appel à la mobilisation samedi 20 juin
- Faidherbe doit tomber le 20 juin - reportage, émission de Radio Parleur (26/06/20)
- Les CRS chargent a la suite des fascistes les démocrates qui manifestent, communiqué du Collectif Faidherbe doit tomber sur la page du CSP 59(21/06/20)

SUD éducation Nord et Solidaires Nord sont membres de l’Observatoire lillois des Pratiques policières (OLPP).

Notes

[1Le Collectif Faidherbe doit tomber réunit les organisations et collectifs suivants : Association Survie Nord - Collectif Afrique - Atelier d’histoire critique - Front uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP) - Collectif sénégalais contre la célébration de Faidherbe - Collectif Décolonial Déterminé – CSP59 .