Des fraises et du mépris

(actualisé le )

Malgré sa communication de crise, chassez le naturel, il revient au galop ! Le gouvernement a du mal à cacher son mépris habituel pour les salarié·e·s et notamment le service public. Malgré le rétro-pédalage de sa porte-parole, nous ne sommes pas étonné·e·s de son opinion concernant les personnels d’éducation - mais nous n’oublierons pas ces propos inacceptables. Communiqué.


À lire aussi
- Mépris envers les enseignant-e-s : le gouvernement est aux fraises, communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation (26/03/20)