L’assemblée générale des personnels de l’Université de Lille vote la grève reconductible !

L’assemblée générale des personnels de l’Université de Lille s’est réunie mardi 7 janvier 2020 à 12h30 sur le campus de la Cité scientifique (Villeneuve d’Ascq).

Une centaine de personnes était présente, et soutenue par des étudiant·e·s en lutte et vingt à trente cheminot·e·s grévistes de SUD-Rail et de la CGT Rail. L’assemblée générale a été soutenue par les sections syndicales Université de Lille FERC-CGT, SNESup-FSU, SUD éducation Nord. De l’avis des personnes présentes, cette AG était très dynamique et motivante. La détermination sans faille et la joie de se retrouver dans l’unité pour préparer une étape décisive vers la victoire du mouvement social étaient palpables.

L’appel à la grève générale le jeudi 9 janvier 2020, avec la manifestation régionale unitaire à 14h30 au départ de la porte de Paris à Lille, était dans tous les esprits, et a été rappelé. Plusieurs actions devraient être proposées dès le matin.

Deux rendez-vous importants ont également été rappelés :

  • l’assemblée générale inter-écoles inter-établissements de la région lilloise, le mercredi 8 janvier à partir de 17h30 à la Bourse du travail de Lille (salle polyvalente, 254 boulevard de l’Usine à Lille) ;
  • l’assemblée générale interprofessionnelle et de lutte, après la manifestation du jeudi 9 janvier, à partir de 18h à la Bourse du travail de Lille.

La question de la grève reconductible a été débattue. A l’issue du débat, elle a été mise au vote. A l’unanimité, l’assemblée générale des personnels de l’Université de Lille a voté :

  • la grève des enseignements, des examens et des activités de recherche ;
  • la grève reconductible à partir du jeudi 9 janvier !

Des appels similaires ont émané de Paris I et de l’UFR de mathématiques de Rennes I. Et ailleurs ! De nombreux établissements du second degré, de nombreuses écoles, sont également mobilisés dans tout le pays depuis décembre. Les cheminot·e·s en grève depuis un long moment dans l’intérêt de toutes et tous (comme à Paris les salarié·e·s de la RATP), applaudissent l’extension de la grève à de nombreux secteurs, et rendent hommage aux collègues de l’Éducation nationale qui rejoignent la lutte malgré le contexte délétère de notre secteur professionnel. La justice sociale est l’affaire de toutes et tous, dans tous les secteurs !

Immédiatement à l’issue de l’assemblée générale, une trentaine de personnes, personnels de l’Université, étudiant·e·s et cheminot·e·s, s’est rendue à la « pause-café » de la présidence de l’Université. Les camarades ont interpellé la présidence (toute l’équipe présidentielle était là) mais surtout les personnels présents (une cinquantaine, très majoritairement du siège de l’Université). Pour leur annoncer, d’abord, que l’assemblée des personnels avait voté la grève reconductible à partir de jeudi, des enseignements, examens et activités de recherche. Pour indiquer au président, ensuite, l’incompréhension face au maintien des examens jeudi, et l’opposition de l’AG à cette décision. Pour affimer collectivement, enfin, la nécessité de se mobiliser, pour défendre toute l’assurance sociale, dont nos retraites. Maintenant.

Prochaine assemblée générale le vendredi 10 janvier, à 9 h 30, Cité scientifique (RV Espace Culture)


- Caisse de grève des personnels de l’Université de Lille
- Communiqué de presse de l’AG des personnels de l’Université de Lille (7/01/20)
- Communiqué de presse de l’AG de l’UFR de mathématiques de l’Université de Rennes