Point sur la mobilisation dans l’éducation (5 et 6 décembre)

(actualisé le )

De nombreuses et nombreux enseignant·e·s étaient encore en grève ce vendredi 6 décembre, dans tout le pays comme dans l’académie de Lille. A Tourcoing, une majorité des écoles était encore fermée ce vendredi 6.

Le bulletin de mobilisation de la fédération SUD éducation
Communiqué de l’intersyndicale nationale de l’Éducation (6/12/19)

Il y a eu plusieurs tentatives de blocage de lycées lillois par les lycéen·e·s, à Pasteur, Fénelon, Baggio et Montebello. Les lycéen·e·s de Lille ont ensuite convergé sur le lycée Pasteur. Les forces de police sont violemment intervenues, ont gazé les lycéen·e·s mobilisé·e·s et arrêté l’un d’entre elles et eux. Un blocage a également commencé au lycée Kernanec de Marcq-en-Baroeul, la police est brutalement intervenue au point de scandaliser les personnels, par un gazage massif des élèves et l’interpellation violente d’un lycéen. A Roubaix un Comité de grève inter-établissements a été mis en place. Au lycée Queneau de Villeneuve d’Ascq, un comité de grève pourrait être prochainement créé.

Des actions ont eu lieu à plusieurs endroits, comme à l’université Lille 1. Une assemblée générale des étudiant·e·s y a eu lieu, ainsi qu’une assemblée générale des personnels à laquelle ont participé des étudiant··s (environ 150 personnes y ont participé). Une AG des personnels et étudiant·e·s de Lille 1 s’est constituée pour toute la durée de la mobilisation. Elle va mettre en place une caisse de grève solidaire. L’intersyndicale CGT, FSU, SUD a adressé un courrier au doyen de Lille 1 pour demander le report des examens.

Une assemblée générale de l’éducation est prévue le lundi 9 décembre à 18h30 à la Maison des syndicats de Valenciennes. Une assemblée générale inter-établissements est prévue le même jour à Lille à la Bourse du travail à partir de 18h00.

L’intersyndicale interprofessionnelle nationale appelle à un nouveau temps fort le 10 décembre, pour poursuivre la construction et l’élargissement à tous les secteurs de la grève reconductible. Elle se réunit à nouveau ce mardi soir.


Quelques retours non exhaustifs - envoyez-nous vos infos !

  • Lycée Faidherbe, Lille

Une quarantaine de collègues à la manif le jeudi 5. Reconduction le vendredi par une partie des collègues, qui a rédigé un tract.

  • Lycée Fénelon, Lille

Jeudi sur 79 personnes censées être dans l’établissement (tous personnels confondus), 61 étaient grévistes, dont 43 professeur⋅es (sur 53 attendu⋅es).

  • Lycée Pasteur, Lille

Le matin du 6/12, un blocage a été mis en place par les élèves un peu avant 8h, très vite la police est intervenue pour les disperser, leur disant que « la mobilisation c’était hier », au départ sans violence. Un peu plus tard, les élèves étant revenus de façon pacifique, la police est intervenue de façon brutale en lançant des bombes lacrymogènes, en prétextant un jet de "projectiles" (de fait un œuf a été lancé). Ils ont ensuite contrôlé les papiers des élèves présents, et ont arrêté un élève pour outrage à agent (celui-ci ayant laissé échapper un"connard" lors du contrôle assez peu cordial qu’il a subi).

  • Lycée Valentine Labbé, La Madeleine

Nombreux grévistes jeudi 5 (pas de chiffre officiel, comptage non fait par l’administration). Une quarantaine de profs à la manif avec une banderole. AG vendredi 6 à midi en salle des profs : peu de grévistes ce vendredi, mais à peu près 40 profs à l’AG. Décision de reconduire les tractages devant le lycée lundi. Décision d’appel à grève et manifestation mardi 10 auprès des collègues. SUD éducation Nord a fait état de la création de l’AG interpro de lutte de Lille, et propose la grève reconductible. Décision de soutenir les lycéen-nes si elles/ils veulent manifester devant le lycée.

  • Collège Gayant, Douai

AG des personnels prévue lundi.

  • Lycée Châtelet, Douai

Jeudi 5 décembre : sur 90 profs attendu·e·s dans la journée, 46% de grévistes, 37 % de non grévistes, 17% encore inconnus (pas en cours), on peut donc tabler sur 2/3 de grévistes. Idem au collège. Vendredi 6 décembre : une dizaine de collègues à reconduire la grève, petite AG à 10h du matin, une vingtaine de présent·e·s. Lundi : quelques collègues (peu) ont décidé de reconduire. AG à 12h00 pour discuter de la journée de Mardi.

  • Collège Jules Ferry, Haubourdin

Jeudi 5, presque tou-tes les agent-es et AE étaient en grève, et 60 % des enseignant-es. Quelques collègues ont reconduit le 6/12.

Ailleurs

Le bulletin de mobilisation de la fédération SUD éducation
Communiqué de l’intersyndicale nationale de l’Éducation (6/12/19)

  • Indre et Loire

    Le 5/12 : on n’avait pas vu une telle manifestation depuis longtemps, au moins 12 000 personnes. Beaucoup d’écoles fermées avec plus de 70% de grévistes. Fort pourcentage dans le 2nd degré. AG interpro à la fac à l’appel de Solidaires après la manif, au moins 400 personnes ; pratiquement au même moment une AG Educ avec autant de personnes : adoption d’un appel à reconduire la grève, à rejoindre les cheminots pour un rassemblement interpro le lendemain midi et à participer à la manif de samedi 7 avec la signature de SUD Educ ,FO FSU et CGT, et une AG étudiant-es. Proposition d’occuper la fac et de s’y réunir : QG des grévistes. Le 6/12 : AG des PE puis tournée des écoles pour mobiliser.

  • Alsace

Environ 200 écoles fermées dans chacun des deux départements et de nombreux collèges-lycées au fonctionnement très perturbé ; de multiples pressions de la hiérarchie ont été relevées dans les premier et second degrés en particulier sur les personnels précaires (AED, AESH,...). Une AG de l’éduc a eu lieu le matin du 5/12 avant la manif à Strasbourg. Grève reconductible votée à partir du 6/12. Une caisse de grève va être mise en place très vite. AG d’une vingtaine de personnes à Mulhouse mais l’info a été peu diffusée. Grosse manifestation à Strasbourg et Mulhouse (respectivement 10 000 et 2500, ce qui ne s’est pas vu depuis fort longtemps). Des manifestations ont eu lieu dans des villes plus petites comme Haguenau (115 en manif), Sélestat et Molsheim (pas de chiffres). 6/12 : AG interpro à la fac à 10h puis rassemblement à 12h.

  • Eure et loir / Chartres

Manif le matin à Dreux avec 350 manifestant·e·s, entre 4000 et 5000 manifestant-e-s à Chartreset plusieurs centaines de manifestants à Chateaudun. Beaucoup de profs dans les cortèges et beaucoup d’école fermées ou à plus de 70% de grévistes notamment dans les écoles de campagne. Solidaires 28 a provoqué une intersyndicale interprofessionnelle pour le lendemain soir pour discuter de la suite dans le département.

  • Pas-de-Calais

Taux de grévistes d’environ 60% le 5/12. Des actions ont eu lieu sur tout le département - blocage d’accès aux autoroutes saint-omer, arras, entrée hôpitaux de Berck, piquets devant des usines... Calais 3000 pers , AG interpro. Arras 3000 pers. Boulogne 3500 pers - AG interpro à 16h avec une soixantaine de personne. Action dès 4h30 le lendemain vendredi. Les personnels grévistes du lycée Mariette ont voté une motion.

— 

- Maintenant, on reconduit
- Appel interprofessionnel de Solidaires Nord pour le mardi 10 décembre
- AG interpro et de lutte de la Métropole lilloise, 6/12/19