AG inter-universités du 3 décembre 2019

(actualisé le )

Ce mardi 3 décembre 2019, préparation de la grève du 5 décembre et de ses suites sur le campus Pont-de-Bois.

Même si l’affichage était limité, environ 150 à 200 personnes se sont réunies dans un amphi du campus Lille 3 de l’Université de Lille pour se constituer en assemblée générale de Lille 3, à l’appel des étudiant·e·s mobilisé·e·s, avec le soutien des collectifs Université de Lille en Lutte, Précaires de l’ESR, Pour l’égalité des droits d’accès à l’université, et de SUD-Solidaires étudiant·e·s Lille et la section Université de Lille de SUD éducation Nord [1].

Les rendez-vous pour les 5 et 6 décembre


Des secteurs en lutte avaient été invités, l’intersyndicale académique de l’éducation avait été invitée par SUD éducation Nord. Finalement, étaient représentés SUD Santé-Sociaux Nord, SUD éducation Nord, SUD-Rail Lille.

Les luttes dans les différents secteurs ont été présentées, comme l’état de la mobilisation dans les différents secteurs professionnelles. Les appels ont été mentionnés (comme l’appel à la grève les 5, 6, 7 décembre de SUD éducation Nord ou l’appel à la lutte populaire prolongée le 7 décembre de SUD Santé-Sociaux Nord, ou son appel à mobilisation à Paris pour l’hôpital le 17 décembre. SUD-Rail a démonté les affirmations sur les régimes spéciaux et annoncé son engagement massif du 5 au 7 décembre dans un premier temps, en invitant à décider la suite dans les assemblées générales interprofessionnelles.

Les lycées Queneau à Villeneuve d’Ascq et Montebello à Lille se sont mobilisés aujourd’hui, avec le blocage des établissements ; des lignes de CRS ont bloqué les lycées. La plus grande vigilance face à la répression possible est de mise.

De nombreux débats ont ensuite fait vivre l’assemblée générale inter-université. Les conditions d’étude, les bourses insuffisantes, l’emprise du capitalisme sur les existences ont été dénoncés. En particulier, la situation déplorable des étudiant·e·s étranger·e·s ou exilé·e·s a été soulignée : frais d’inscription, rien de prévu pour la subsistance, les risques face à la politique raciste du gouvernement, et à l’attitude de la police. Sans prise de conscience par toutes et tous, ces étudiant·e·s ne pourront manifester sans risque.

Le Collectif Galois, du nom de la résidence universitaire ghetto où ces étudiant·e·s vivent dans de très mauvaises conditions, a insisté sur ces points en proposant que l’AG adopte le principe de la protection de ces étudiant·e·s. Cela a été adopté.

Des étudiant·e·s militant·e·s de plusieurs organisations ont pris la parole pour dire leur engagement. Des étudiant·e·s révolté·e·s par le mépris envers les personnes, les inégalités et la précarité de plus en plus étendues ont affirmé la volonté de mettre fin à cette fausse fatalité.

La convergence entre tous les secteurs en lutte, les lycée·ne·s, les hospitalier·e·s, les cheminot·e·s, est décisive pour mettre un coup d’arrêt à cette exploitation par les riches. Des étudiant·e·s de l’IEP de Lille ont fait part de la décision de leur AG de participer activement à la lutte.

Les actions d’information et de lutte des étudiant·e·s mobilisé·e·s ont été présentées. L’assemblée générale a débattu de plusieurs propositions suite aux débats, dont sa constitution, qui a été actée comme AG inter-universités. Chaque université de Lille a fait part de l’existence de son AG, qui sera représentée. Les AG comme les personnels de l’Université de Lille et les étudiant·e·s ont été invité·e·s à participer aux réunions de l’Assemblée Générale Interprofessionnelle et de Lutte. Solidaires Nord soutient pleinement cette AG. Elle se réunira après la manifestation, le 5 décembre vers 17h30-18h à la salle polyvalente de la Bourse du Travail de Lille-Fives, et le 6 décembre, même heure même endroit.

La mise en place d’un service d’ordre destiné à protéger les étudiant·e·s étranger·e·s a été décidée, avec des rendez-vous précis. L’information de l’absence de métro sur la ligne 2, avec un métro sur trois seulement sur la ligne 1 le 5 décembre, a entraîné un débat sur l’opportunité de tenir des AG sur les trois campus jeudi : il faut bien pouvoir rejoindre la manifestation.

Le rendez-vous des personnels et usager·e·s de l’éducation devant l’Hôtel académique, 144 rue de Bavay à Lille, le 5 décembre à 13h30, a été rappelé. Un parcours a été déposé par les Stylos Rouges de l’académie de Lille, pour un départ en manifestation en direction du point de départ de la massive manifestation unitaire interprofessionnelle et de lutte prévue à Lille, au départ de la porte de Paris à 14h30, ce jeudi 5 décembre.

L’aspect crucial de la mobilisation en construction a été souligné plusieurs fois. Les retraites ne sont qu’un exemple de la confiscation des richesses par l’oligarchie, qui se combine d’un tri social exacerbé à tous les niveaux. Une grève reconductible et déterminée est nécessaire. Un calendrier d’actions a été adopté.

  • Mise en place d’une caisse de solidarité étudiante
  • Tous les mercredis à 20h, AG des Etudiant·e·s de Galois et leurs Ami·e·s résidence Galois bâtiment A.
  • 4 décembre – RV Lille 3 8h30 bâtiment A
  • 5 décembre 10h30 – Lille 2, intervention sur la grève ; 12h30 AG
  • 5 décembre 12h30 Lille 3, AG amphi B4.
  • 5 décembre – L’AG appelle à s’impliquer massivement dans la mobilisation.
  • 5, 6, 7 décembre – SUD éducation Nord appelle à la grève
  • 5 décembre 13h30 — Rassemblement de l’Éducation devant l’Hôtel académique, 144 rue de Bavay, pour partir en cortège Éducation jusqu’au départ de la manifestation unitaire (porte de Paris)
  • 5 décembre 14h30 – Manifestation unitaire porte de Paris
  • 5 décembre 17h30 – Assemblée générale interprofessionnelle et de lutte, Bourse du travail de Lille, 254 boulevard de l’Usine, Lille-Fives
  • 6 décembre – 10h00 tractage à Lille 1, 13h00 action surprise, RV MDE
  • 6 décembre 14h00 – Manifestation, RV devant la gare Lille-Flandres
  • 6 décembre 17h30 – Assemblée générale interprofessionnelle et de lutte, Bourse du travail de Lille, 254 boulevard de l’Usine, Lille-Fives
  • 7 décembre 14h30 – Manifestation, RV porte de Paris
  • 17 décembre – Mobilisation à Paris pour les urgences et l’Hôpital, à l’appel de SUD Santé-Sociaux Nord
Retour au début

- MOBILISATION GÉNÉRALE !
- Rassemblement éducation le 5 décembre à 13h30

SUD éducation Nord | Université de Lille
Université de Lille en Lutte
Les étudiants de Galois et leurs amis
Lille insurgée
Lille 0
SUD éducation Nord
SUD-Rail Lille
SUD Santé-Sociaux 59
Union interprofessionnelle Solidaires Nord
Presse
Indymedia Lille
Demosphere Lille