Vous avez encore le droit de vous mobiliser

(actualisé le )

Même si le ministre feint de prendre un ton plus doux par crainte d’une poursuite de la mobilisation dont la forme de fin d’année scolaire l’a fait vaciller, il poursuit comme un bulldozer ses contre-réformes réactionnaires et néo-libérales. Concurrence partout, inégalités en explosion, le meilleur pour très peu... voici ses crédos. Ne le laissons pas faire, poursuivons la lutte !