AUX ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DU 29 NOVEMBRE AU 6 DÉCEMBRE 2018 : VOTONS SUD ÉDUCATION - SOLIDAIRES !

(actualisé le )

Du 29 novembre au 6 décembre 2018, auront lieu les élections professionnelles dans l’Éducation comme dans toute la Fonction publique. Il s’agit d’élire les représentant·e·s des personnels dans les instances administratives paritaires.
- Plus de précisions ici sur le rôle de ces instances.


COMMENT VOTER ?

Le logo pour voter SUD ÉDUCATION
accès à l’espace électeur d’un clic ci-dessous



L’enjeu des élections professionnelles selon SUD éducation Nord/Pas-de-Calais

L’enjeu de ces élections est très important. Elles vont déterminer quels syndicats vont porter la voix des personnels face à la hiérarchie et défendre le cas échéant leurs dossiers professionnels. Elles vont aussi définir les droits et moyens syndicaux dont disposeront les organisations syndicales, en fonction de leurs suffrages. Les résultats conditionnent enfin la représentativité officielle reconnue à chaque organisation.
- Le rôle des élections.

Pour l’Union académique SUD éducation Nord/Pas-de-Calais, les élections ne sont pas une fin en soi. Il ne s’agit pas d’obtenir une place pour tel ou telle militant·e, mais bien de disposer des moyens syndicaux pour défendre les personnels, lutter contre la précarité, porter les revendications pour une autre école dans une autre société. La présence en instance est pour nous un outil au service exclusif des personnels et des luttes.
- Plus de précisions ici sur l’action de SUD éducation.
- SUD éducation dans les instances paritaires.

Or le contexte actuel est alarmant : les conditions de travail pour les personnels et les élèves se sont encore dégradées, l’école du tri social est en marche, la précarité progresse encore, dans un contexte de renforcement de la hiérarchie et de l’arbitraire. Les dernières annonces officielles montrent la volonté idéologique du pouvoir de faire dériver l’Éducation nationale vers des pratiques autoritaires d’un autre âge, pour les personnels comme pour les élèves.

Leur crédo ? Individualisation à fond (casser les collectifs de travail et rendre les jeunes seul·e·s responsables de leur éventuel échec), ultra-concurrence (entre les personnels, entre les établissements, entre élèves et étudiant·e·s), soumission des personnels. Il y a une volonté claire de transformer sans débat l’Éducation nationale en rouage de l’insertion professionnelle au service du monde économique, au lieu d’un service public outil d’émancipation pour nos élèves et étudiant·e·s.
- Plus d’informations ici sur les dérives dans l’éducation.

Ces attaques sont cohérentes avec ce qui se passe plus globalement dans toute la Fonction publique, et dans le monde du travail tous secteurs confondus. Il s’agit de mettre toute la société en ordre de marche sans tête qui dépasse, pour le plus grand intérêt d’une petite élite déjà bien nantie : toujours plus à celles et ceux qui en ont déjà le plus !
- Plus d’informations interprofessionnelles ici.

C’est pourquoi il est plus que jamais nécessaire de saisir l’occasion de ces élections professionnelles pour nous exprimer, et faire entendre quelle école nous voulons, en votant massivement, et en choisissant de porter notre voix sur un syndicat qui ne se contente pas d’acter les décisions de la hiérarchie ou d’apporter des aménagements décoratifs aux contre-réformes, qui défend au quotidien, démocratiquement, et dans l’unité, tous les personnels, et qui ne lâche rien !
- Les mobilisations de SUD éducation Nord.

Pourquoi voter SUD éducation ?

SUD éducation est un syndicat inter-catégoriel qui s’efforce d’unir les revendications des personnels de la maternelle à l’université, dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et tous les services. Nous portons un syndicalisme de lutte qui défend les droits des personnels sans compromission avec la hiérarchie.

Membre de l’Union syndicale Solidaires, notre syndicat défend une autre vision du syndicalisme, fondée sur la démocratie à la base et l’autogestion dans la vie du syndicat. SUD éducation lutte au quotidien pour une école publique, gratuite, laïque, égalitaire et émancipatrice.

Un syndicat solidaire

Discriminations, précarité, droits des femmes, sans-papiers, services publics, recherche, environnement, culture, conditions de travail (public et privé)… : les tentatives pour dégrader la situation de toutes et tous ont une cohérence idéologique. Celle-ci repose sur l’exaltation de l’individualisme et de la concurrence à tous les étages, et sur un renforcement des hiérarchies. Pour nous, la solidarité doit l’emporter partout sur la recherche du pouvoir personnel et du profit.

Un syndicat unitaire

SUD participe aux intersyndicales dans l’éducation, et au niveau interprofessionnel au sein de l’Union syndicale Solidaires. Il prône l’unité d’action du front syndical, tout en exprimant ses propres orientations pour faire vivre le débat démocratique.

Un syndicat démocratique

Nos assemblées générales d’adhérent·e·s prennent les décisions. Nous pratiquons la rotation des responsabilités. Il n’y a pas de permanent·e parmi nos militant·e·s : les décharges syndicales ne dépassent pas le mi-temps. Avec SUD, pas de bureaucratie, vos élu-e-s et vos représentant·e·s partagent votre quotidien professionnel. Nous défendons la conduite des mouvements de grèves par les personnes mobilisées, et mettons nos moyens syndicaux au service des luttes.

Un syndicat inter-catégoriel

Sectoriser les luttes et éparpiller les revendications fait le jeu des pouvoirs. C’est pourquoi nous sommes un syndicat résolument inter-catégoriel : un seul syndicat pour tous les personnels de l’Éducation Nationale, tous métiers confondus, de la maternelle à l’université, sans condition ni de statut ni de grade.

Un syndicat anti-hiérarchique

SUD éducation promeut la collaboration des personnes, contre la compétition pour plaire à un·e chef·fe, et l’autonomie des personnels et des élèves contre la soumission. Une organisation hiérarchisée est la première cause de souffrance au travail, car elle renforce l’arbitraire et la solidarité hiérarchique s’impose aux personnels. Choisissons l’émancipation collective !

Un syndicat contre toutes les discriminations

Les femmes, les élèves ou les personnels lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexué·e·s, les élèves étranger·e·s, les lanceurs/ses d’alerte et les personnes qui luttent pour l’égalité des droits sont encore bien trop souvent victimes de discriminations, de violences ou de répression : c’est pourquoi SUD éducation s’engage résolument dans une lutte féministe, anti-sexiste, anti-raciste, anti-fasciste, contre la répression et pour l’émancipation de toutes et tous.

Un syndicat de lutte

SUD refuse le clientélisme et la cogestion. Nous refusons de cautionner les régressions en négociant à la marge les contre-réformes. Les élections (professionnelles ou autres) ne suffiront pas à obtenir les changements radicaux dont l’école et la société ont besoin. Ces changements passent, en particulier, par un mouvement social qui affronte le gouvernement, sous le contrôle des grévistes. Les élu·e·s SUD éducation dans les instances administratives sont vigilant·e·s aux atteintes à l’intérêt du service public d’éducation et de ses personnels, et y portent la voix de celles et ceux qui revendiquent une autre école dans une autre société.

Un syndicat de transformation sociale

SUD lutte pour les revendications immédiates des personnels (salaires, conditions de travail, protection sociale, etc.) mais aussi pour une rupture avec un système qui vit de l’inégalité et de la précarité. Pour être efficace, notre syndicalisme ne s’arrête pas à la porte des lieux de travail. Les élu·e·s sont des élu·e·s de terrain, qui relaient aux instances les alertes issues des écoles, établissements et services, en lien avec la situation sociale interprofessionnelle, rendent compte de leur action en instance, et participent aux actions et mobilisations décidées à la base pour une autre école dans une autre société.

- SUD éducation dans les instances paritaires
- Premier degré : 4-pages revendicatifs spécial élections
- Enseignant-es non-titulaires : gagner de nouveaux droits
- Non à l’école du tri social (4-pages de rentrée)
- Toutes les professions de foi

CAPA, CAPD, CAPN, CCP, CTA, CTM : de quoi s’agit-il ? pour quoi votons-nous ?

Les commissions et comités sont composés de membres de l’administration et de représentant-es des personnels dans des proportions variables.

CAPA, CAPD et CAPN : Commissions administratives paritaires académiques, départementales et nationales

  • Elles concernent les enseignant-es, les CPE et les PsyEN titulaires.
  • Elles sont réunies et consultées pour tout ce qui est lié à :
    • L’avancement d’échelon.
    • Les contestations de notation et d’avancement.
    • Les passages en hors classe et en classe exceptionnelle.
    • Les congés de formation.
    • Les postes adaptés.
    • Les mutations inter et intra-académiques.
    • Les sanctions disciplinaires.

CCP : Commissions Consultatives Paritaires

  • Elles concernent les personnels non titulaires (AED, enseignant-es, AESH, personnels exerçant dans les domaines administratif, technique, social et de santé).
  • Elles sont consultées pour :
    • les questions relatives aux sanctions disciplinaires ;
    • les questions relatives aux licenciements ;
    • toutes les questions d’ordre individuel relative à la situation professionnelle des personnels.

CTA et CTM : Comités techniques académique et national

  • Ils concernent tous les personnels.
  • Ils sont consultés pour :
    • Toutes les questions relatives à l’organisation et au fonctionnement des établissements.
    • Les cartes de formation (options, langues vivantes…).
    • La gestion des effectifs.
    • Les créations et les suppressions de postes (dotations en AED et CPE, personnels administratifs, heures d’enseignement…)
    • L’égalité professionnelle, la parité et la lutte contre toutes les discriminations.
    • L’insertion professionnelle.
    • Les règles statutaires et les règles relatives à l’échelonnement indiciaire.

Les résultats aux élections aux CT déterminent :

  • Les moyens alloués aux syndicats (décharges)
  • Des droits alloués (ou non) aux syndicats (droit de poser des préavis de grève, des Heures d’Information Syndicale…)
  • La composition des CHSCT (Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail) et des CTSD (Comités Techniques Spéciaux Départementaux)
télécharger la notice Pour quoi votons nous ?

Comment voter (cliquez ici pour le savoir)  ?


L’enjeu de ces élections : retour au début de l’article

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES, COMMENT VOTER SUD ?*

Tous les personnels relevant de l’éducation nationale (titulaires, stagiaires, agents contractuels de droit public ou privé, …) sont appelés à voter par internet du 29 novembre 10h au 6 décembre 17h

Pour tous les personnels, sauf personnels en détachement et les AESH employés directement par les établissements (pour ces derniers, voir plus loin)

  • assure-toi que tu es bien inscrit-e sur les listes électorales. Pour le second degré la liste est au secrétariat de ton établissement (ou affichée) ; pour le premier degré elle est affichée dans l’école ;
  • pour te connecter à ton espace électeur tu dois aller sur ta messagerie académique, au besoin avec ton NUMEN (si tu ne disposes pas encore d’une adresse mail académique ou que tu ne connais pas ton NUMEN, il faut contacter rapidement ton secrétariat, le Rectorat de Lille ou la DSDEN du Nord) ;
  • sur ta boîte académique tu as reçu un courriel t’informant de l’ouverture de ton espace électeur. Connecte-toi assez rapidement, il faut un délai pour passer à la suite ;
  • à réception du second courriel, tu dois définir ton mot de passe personnel (qui te permettra de voter à partir du 29 novembre). Tu peux alors consulter les scrutins auxquels tu es appelé-e à participer, ainsi que ton profil électoral ;
  • entre le 5 et le 13 novembre tu dois recevoir la notice de vote, remise en main propre sur ton lieu de travail, ou, dans certains cas par courrier (par exemple si tu es en congé longue maladie) ou par courriel (par exemple si tu es non titulaire et recruté tardivement). Elle mentionne ton identifiant.
  • à partir du 29 novembre tu dois te connecter à ton espace électeur, par exemple par http://www.education.gouv.fr/cid22613 où tu trouves un onglet « Je me connecte à mon espace électeur » avec ton identifiant et le mot de passe que tu as défini auparavant. Et tu votes (SUD bien sûr !)

Pour les personnels en détachement et les AESH employés directement par les établissements :   

en principe tu as un NUMEN. Tu dois t’enregistrer par une adresse de messagerie personnelle sur le portail GUILEN (https://www.guilen). Après une demande de compte et d’identifiant, tu reçois un courriel et tu actives ton compte, ce qui te permet d’accéder à l’application de vote.


Pour quels scrutins les titulaires votent-ils/elles ?

  • Pour le premier degré en CAPD (Commission Administrative Paritaire Départementale) du Nord.
  • Pour le second degré en CAPA (Commission Administrative Paritaire Académique) de l’académie de Lille. L’union académique SUD éducation 59-62 a déposé des listes pour les certifié-es classe normale, hors-classe et classe exceptionnelle, pour les agrégé-es classe normale et hors classe et classe exceptionnelle, pour les Psy EN classe normale, pour les PLP classe normale et hors classe.
  • Pour tout le monde en CAPN (Commission Administrative Paritaire Nationale) en fonction de ton corps d’appartenance.
    La fédération a déposé des listes dans la plupart des corps.
  • Pour tout le monde en CTA (Comité Technique Académique), quel que soit ton statut (vote inter-catégoriel)
  • Pour tout le monde CTMEN (Comité Technique ministériel de l’Éducation Nationale), quel que soit ton statut (vote inter-catégoriel)

Pour quels scrutins les non-titulaires votent-ils/elles ?

  • CTA (Comité technique Académique)
  • CTMEN (Comité Technique Ministériel de l’Éducation Nationale)
  • CCP (commission consultative paritaire)

MÊME SI NOUS N’AVONS PAS DE LISTE DANS TON CORPS D’APPARTENANCE, TU PEUX VOTER SUD ÉDUCATION AUX DEUX COMITÉS TECHNIQUES. CE SONT CES DERNIERS QUI COMPTENT POUR L’ATTRIBUTION DES DROITS ET MOYENS SYNDICAUX :

  • le Comité académique pour tout ce qui est représentativité académique (dépose de préavis, affichage, droit de réunion, etc ) ;
  • le Comité ministériel pour tout ce qui est représentativité nationale, avec en plus l’attribution des décharges syndicales, indispensables pour le fonctionnement des syndicats SUD éducation.

donc

VOTE ET FAIS VOTER SUD ÉDUCATION !
Accède à ton espace électeur d’un simple clic ci-dessus.



* Pour différentes raisons, SUD éducation est opposé au vote électronique et nous l’avons fait savoir ; nous ne sommes donc pas responsables des modalités de vote et de ce qu’elles représentent comme désordres...mais nous espérons que cette notice te permettra de voter sans problème pour ton organisation syndicale préférée…

télécharger la notice Comment voter (SUD) ?



Un processus électoral qui pose questions

SUD éducation a régulièrement exprimé son désaccord depuis le passage, pour les élections professionnelles, à des modalités électroniques de vote. En effet, cette prétendue « dématérialisation » [1] rend surtout virtuel... le contrôle démocratique [2].

Ainsi, à l’occasion du « scellement » des urnes électroniques le jeudi 22 novembre, SUD éducation Nord/Pas-de-Calais a fait une déclaration pour souligner l’existence de nombreux dysfonctionnements.

Notes

[1prétendue, en effet, car le volume des ressources informatiques et matérielles est très important, ce qui n’est pas sans conséquences, en réalité, sur l’environnement - très probablement plus importantes que le recours au papier.