Les professeur·e·s de philosophie de l’académie se mobilisent contre la réforme du lycée et du baccalauréat

(actualisé le )

Lors de la réunion d’harmonisation des corrections du baccalauréat le 28 juin 2018, les professeur·e·s de philosophie de l’Académie de Lille, ont adopté une motion, présentée ci-dessous, à une très large majorité des présent·e·s.

Cette motion dénonce le projet de réforme du bac en général et en particulier ses conséquences dans la discipline ; elle déconstruit le discours du ministère en la matière. Elle invite l’ensemble des enseignant·e·s, en philosophie et dans les autres disciplines, à se mobiliser pour faire barrage à cette réforme qui se traduira par une accentuation des inégalités dans l’accès à un service public d’éducation de qualité.

Télécharger la motion

SUD éducation Nord soutient la Coordination des professeur·e·s de philosophie de l’académie de Lille [1], et relaie donc ci-dessous le texte de la motion adoptée ce 28 juin. Ce texte sera très prochainement envoyé au rectorat. Dans d’autres académies, des mobilisations ont eu lieu ou sont en cours, de la motion à la rétention de notes, en passant par la grève lors de certaines phases d’examen.


A lire aussi
- Déclaration des assises de Nanterre sur l’enseignement de la philosophie en lycée et à l’université (15/06/18)