Accident de service : happy end dans le far west

Pour les fonctionnaires, l’accident de travail est appelé accident de service. Comme l’employeur doit prendre en charge tous les frais, les rectorats se montrent systématiquement assez sourcilleux pour le reconnaître.

Et de fait, le comité médical départemental ne donne pas toujours raison au/à la salarié-e du premier coup et une lutte syndicale longue est nécessaire pour le voir reconnaître comme tel.

C’est ce qui s’est passé en Vendée pour un agent technique, pour lequel SUD éducation a engagé la lutte, avec succès.

- Accident de service : cacher la poussière sous le tapis (novembre 2017)
- Happy end dans le farwest, après une épopée kafkaïenne de presque deux ans (mai 2018)
- Accident de service et maladie professionnelle