Mardi 28/09 : réunion du Collectif des Profs de Lettres

Quand trop c’est trop ! Le Collectif des Profs de Lettres de l’académie se réunit une nouvelle fois pour débattre des conditions de travail en français et s’organiser pour qu’elles s’améliorent. Rendez-vous le MARDI 28 SEPTEMBRE À 18h30, à la Bourse du travail de Lille, 174 Bd de l’Usine à Lille-Fives (locaux de Solidaires Nord). Le Collectif des Profs de Lettres invite les membres du Collectif des Professeur·e·s de Philosophie de l’académie de Lille a participer à cette assemblée générale.


télécharger cet article pour affichage ou diffusion

En 2018 le Collectif des Profs de Lettres de l’académie de Lille dénonçait les conditions de travail – et de rémunération – des enseignant-e-s de lettres lors du baccalauréat, en particulier lors de la passation de l’oral (nombre de candidat-e-s à interroger et nombre de jours d’interrogation trop importants, refus d’indemniser un tiers du temps passé, accumulation fréquente des missions entre oral et écrit, très lourde préparation des descriptifs...).

Puis nous avons dénoncé les nouveaux programmes de lettres, mis en place à la rentrée 2019, et désapprouvés par le Conseil Supérieur de l’Éducation par 47 voix contre 2. Ces programmes ôtent aux enseignant-e-s une très grande partie de leur liberté pédagogique ; ils ne permettent aucunement l’adaptation pédagogique nécessaire avec des classes d’élèves en difficulté. Réactionnaires, élitistes, ils participent très largement à l’école du tri social voulue par le ministre Blanquer.

Lors de la session 2021 de l’EAF, pour beaucoup de professeur-e-s de lettres la mesure a été comble : désorganisation totale, convocations qui arrivent la veille au soir pour le lendemain, et parfois très loin du domicile, rajout de lots de copies aux correcteurs/-trices déjà sollicités puisque les ordres de mission ne comportaient pas de nombre de copies, corrections numériques, « flicage » des correcteurs/-trices par l’intermédiaire du site de correction numérique, convocations pour le grand oral sur des spécialités non enseignées, avec des jurys incomplets, suppression des coordonnateurs/-trices de jury sur chaque centre de correction, injonction à nettoyer les tables entre chaque candidat-e en raison de la Covid. La session de l’EAF 2021 a amplement démontré le mépris total de la hiérarchie pour notre travail et notre santé physique et morale, malgré les discours lénifiants et souvent auto-satisfaits de nos inspecteurs/-trices qui n’ont de cesse d’être du côté du manche.

Parallèlement les professeur-e-s de philosophie, dans le cadre du Collectif des Profs de Philo ont mené également un combat sur des revendications proches concernant le baccalauréat. Un rassemblement place de la République à Lille a été l’occasion d’un début de convergence entre les deux Collectifs.

IL EST GRAND TEMPS DE RÉAGIR POUR QUE DE TELLES PRATIQUES NE NOUS SOIENT PLUS IMPOSÉES.

EN CONSÉQUENCE LE COLLECTIF DES PROFS DE LETTRES CONVIE TOU-TES LES PROFESSEUR-E-S DE LETTRES À UNE RÉUNION DU COLLECTIF, ET INVITE LES PROFESSEUR-ES DE PHILOSOPHIE QUI LE SOUHAITENT À LES REJOINDRE.

MARDI 28 SEPTEMBRE À 18h30
BOURSE DU TRAVAIL DE LILLE – 174 BD DE L’USINE, LILLE

(dans les locaux de Solidaires Nord)

À (re)lire aussi :
- Bac 2021 : surveiller et punir (SUD éducation Nord, 6/07/21)
- Motion des professeur·e·s de philosophie de l’académie de Lille (22/06/21)
- Le bac français 2021 : une catastrophe (17/06/21)
- Nouveaux programmes de français au lycée : pour le Collectif des Profs de Lettres, c’est NON (20/03/19)
- Profs de Lettres : un collectif pour de meilleures conditions de travail (9/06/18)
- Les conditions de travail des correcteurs/trices d’examen en lettres, un exemple de souffrance au travail (11/04/18)
- Oraux de français : de mauvaises conditions, et alors ? (25/08/17)
- La page fb du Collectif des Profs de Lettres de l’académie de Lille