SUD éducation Nord

Actualités

  • REP+ : non à la prime au mérite

    Dans un communiqué en date du 2 juillet, le ministre Blanquer a annoncé le versement d’une prime de 1000 euros nets aux seuls personnels fonctionnaires titulaires exerçant en REP+. Pour le reste de la prime de 3000 euros annoncée par le candidat Macron durant la campagne présidentielle, le projet du ministre est simple : rémunérer les enseignant-e-s au mérite, par « l’adossement d’une partie de cette indemnité aux progrès des élèves et à l’accomplissement du projet d’école et d’établissement ».

    SUD éducation refuse ce projet : lisez le communiqué de la fédération.

  • « Avec Bure, nous sommes toutes et tous des malfaiteurs »

    Les opposant·e·s au projet d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure ont récemment fait l’objet d’une vague de perquisitions et d’arrestations sans précédent. Des intellectuel·le·s, auteur·e·s, chercheur·e·s, artistes, éditeurs/trices, journalistes, avocat·e·s, scientifiques, élu·e·s, ami·e·s, exigent l’abandon des poursuites contre les opposant·e·s et la fin des opérations d’intimidation, dans un texte relayé par plusieurs médias et l’Union syndicale Solidaires.

    - Le texte de l’appel, la liste des premier·e·s signataires et les infos
    - Le communiqué de la LDH
    - Nous ne laisserons pas Bure devenir une nouvelle Tarnac, appel unitaire

  • Appel de la fédération SUD éducation aux universitaires membres de jury de bac

    Chaque année, des universitaires sont convoqué.e.s pour présider les jurys du baccalauréat, manière d’attester qu’il s’agit du premier grade universitaire, unique condition jusqu’à présent pour accéder à l’université.

    Or la loi O.R.E ôte de fait au baccalauréat son statut de premier grade universitaire, puisqu’il n’est plus la condition suffisante de l’accès à l’université.

    La fédération SUD éducation appelle donc les enseignant-es chercheurs/ses convoqué-es pour présider les jurys de cet examen à refuser de siéger et à répondre à leur convocation par l’envoi d’un message pour souligner ce paradoxe.

    Plus d’informations dans la version intégrale du communiqué de la fédération SUD éducation.

  • Arrêté Licence : rien de bon pour les étudiant-es

    SUD éducation vient de prendre connaissance du projet d’arrêté licence du gouvernement : le constat est sans appel ! Dans la continuité de la loi ORE, le gouvernement poursuit son entreprise de destruction de l’enseignement supérieur.

    Si ce projet de texte est adopté, le cadre national des diplômes volera très probablement en éclats. De plus, au nom de l’individualisation des parcours, on organisera des licences à deux vitesses.

    - Communiqué de la fédération SUD éducation

    Dans la région, les informations reçues par SUD Étudiant-e Lille concernant le nouveau règlement des études qui sera examiné par la CFVU (Commission Formation et Vie étudiante de l’Université) ne présagent rien de bon. L’objectif officiel est d’uniformiser le règlement des trois ex-universités de Lille, suite à la fusion. Or ce texte semble se conformer par avance au projet d’arrêté Licence.

    La validation du nouveau règlement ferait perdre des droits acquis par les étudiant-es :

    • la compensation spéciale entre années pour le parcours Licence ;
    • les compensations entre semestres pour le parcours Master ;
    • la possibilité de ne pas passer de rattrapage en S1 en cas de réussite en S2.

    Ces attaques visent à démanteler toutes les garanties des étudiant.e.s (règles de compensation, modalité de réorientation) au profit d’un pouvoir discrétionnaire donné aux jurys. Le nouveau règlement des études à l’université de Lille va ainsi dans le sens de l’arrêté licence, avant même le vote de celui-ci...

    - L’avis aux étudiant-e-s de SUD Étudiant-e Lille

  • Nouveau système de retraite : les femmes seront-elles encore sacrifiées ?

    Le gouvernement Macron passe tous les systèmes de solidarité à la moulinette, et celui des retraites est visé pour 2019. La question des « droits familiaux » qui compensent en partie les inégalités de retraite des femmes, fait l’objet de discussions avec les organisations syndicales. Les scénarios envisagés ne sont pas encore arrêtés, mais nul doute que l’harmonisation prévue de ces droits qui représentent 17,8 milliards d’euros aujourd’hui, rime avec diminution !

    - Communiqué de l’Union syndicale Solidaires

Derniers articles

  • Mobilisations à venir : rail, NewLook, CIO-DRONISEP...

    Les 6 et 7 juillet, les cheminot-es mobilisé-es sont en grève. Le 7 juillet, les salarié-es de NewLook se mobilisent. Solidaires Nord appelle à soutenir ces luttes. Le 8 juillet, appel à la grève des livreurs/ses à valo. L’intersyndicale nationale des CIO et DRONISEP appelle à poursuivre la mobilisation. Enfin, avec la rentrée universitaire la mobilisation contre parcoursupercherie se poursuivra.

  • Nouvelles menaces sur l’enseignement pro

    Le ministre de l’éducation nationale a présenté sa réforme de l’enseignement professionnel. Un bel exercice de communication à la grandiloquence ridicule qui augure d’un avenir désastreux pour le LP, ne présage rien de bon pour les collègues et organise la casse des qualifications et des métiers pour les élèves.

  • 6 juillet : diffusion contre Parcoursup

    La mobilisation commune contre Parcoursup se poursuit. Réuni ce mardi 3 juillet, le Collectif pour l’égalité d’accès à l’université, dont fait partie SUD éducation Nord, a décidé de poursuivre les actions et a prévu une diffusion à l’occasion des résultats du baccalauréat.

  • Préavis de SUD éducation Nord

    Préavis de grève de SUD éducation 59 couvrant tous les personnels de la maternelle à l’université pour les semaines du lundi 25 juin au samedi 30 juin, du lundi 2 juillet au samedi 7 juillet, du lundi 9 juillet au samedi 25 août.

  • Déclaration de SUD éducation 59 et 62 à la CAPA des Certifié-es

    SUD éducation a refusé de participer à la première partie de cette CAPA du 27 juin 2018, à nouveau sur le sujet de la hors-classe - les travaux de la CAPA du 19 juin n’ayant pas été terminés. La seconde partie a traité des CFP, des postes adaptés, de la titularisation de certains personnels... SUD éducation y a lu une déclaration.

  • Les professeur·e·s de philosophie de l’académie se mobilisent contre la réforme du lycée et du baccalauréat

    Lors de la réunion d’harmonisation des corrections du bac de philo, les professeur·e·s de philosophie de l’Académie de Lille ont adopté une motion, à une très large majorité des présent·e·s, dénonçant le projet de réforme du bac et ses conséquences, entre autres, pour la discipline, et appelant l’ensemble des enseignant·e·s à se mobiliser contre ce projet de réforme très inégalitaire.

  • DRONISEP et CIO : la mobilisation se poursuit le 28 juin !

    Pour manifester leur refus du transfert de la Dronisep aux régions et revendiquer le maintien des CIO dans l’éducation nationale, les personnels sont appelés à se rassembler à 13h00 devant l’Hôtel de Région et à participer à partir de 14h30 à la manifestation régionale public/privé à Lille.

  • 28 juin - En grève et manifestation public/privé

    Plusieurs organisations interprofessionnelles appellent à la grève public / privé et à manifester partout. Dans le Nord, manifestation à Valenciennes à 10h00 place d’Armes et à Lille à 14h30 porte de Paris. Solidaires 59 appelle à la grève et à manifester !

Prochains événements

Vidéo