SUD éducation Nord

À la une

Actualités

Derniers articles

  • Conditions de travail : hémorragie dans l’Éducation nationale

    En 2020-2021, on compte plus de 1648 démissions : un chiffre qui a explosé et ne cesse de croître depuis 2008. De plus, l’administration n’a accordé que 296 ruptures conventionnelles pour 4 fois plus de demandes. Les conditions de travail se dégradent : agissons pour ne plus subir !

  • Enfin une convention collective pour tous les personnels Relay, Trib’s, Hubiz, Relais H

    Le groupe Lagardère a toujours refusé le principe d’une convention collective dans ses établissements secondaires sous enseigne.Depuis le 1er décembre 2021, cette époque est révolue ! Les points de vente s’inscrivent désormais dans une convention collective nationale, au bénéfice immédiat des salarié·e·s. Communiqué de SUD Relay.

  • Parcoursup, toujours plus une machine de tri social

    La plateforme organise la concurrence entre élèves, et entre établissements du secondaire et du supérieur. Il s’agit d’un véritable tri social. Les algorithmes favorisent les élèves issu⋅e·s des lycées prestigieux de centre-ville. Les lycées peuvent en outre faire apparaître leurs “choix pédagogiques”, ce qui introduit un biais supplémentaire dans ce processus de sélection - qui n’en manque déjà pas - comme la question de la "jauge sanitaire" qui joue en faveur des lycées privés. Pour SUD éducation, Parcoursup doit disparaître et les places nécessaires doivent être créées dans les universités.

  • Protester PLUS pour gagner PLUS !

    Après des avancées arrachées par une mobilisation massive, on continue ! SUD éducation Nord appelle à la grève, l’intersyndicale académique appelle à l’action et à rassemblements.

  • ESR : salaires, conditions de travail, précarité à tous les étages : Mobilisons-nous  !

    Depuis plusieurs mois, partout c’est le même constat d’une augmentation des dépenses courantes tandis que les salaires, minimas sociaux et pensions ne suivent pas, voire ont largement décroché. La politique du gouvernement, c’est le démantèlement des services publics, la casse des droits sociaux, la précarisation d’une part croissante de la population. Les personnels de l’Enseignement supérieur et la recherche appellent à construire un mouvement de grève et de manifestations d’ampleur, à même d’imposer nos revendications sociales.

  • Succès du 13 janvier : l’heure est à l’offensive

    Avec trois quarts de grévistes dans le premier degré et deux tiers dans le second, la grève la journée de grève de ce 13 janvier est un immense succès. Nous avons arraché par la mobilisation des avancées réelles, qui restent néanmoins encore insuffisantes : engageons-nous collectivement dans la reconduction de la grève !

Prochains événements

Vidéo